Est-ce que la calvitie est héréditaire ?

By | avril 22, 2016

La calvitie est un phénomène pouvant être à la fois d’origine héréditaire et hormonale. Elle entraine la chute progressive des cheveux qui deviennent plus fins. Ils se transforment ainsi en un duvet invisible et cela rend cette chute de cheveux définitive. La calvitie constitue un calvaire chez les sujets touchés et modifie complètement l’apparence de la personne.

Généralement, ce phénomène se présente en majorité chez les hommes. Ceci est dû aux hormones androgènes. Elle peut débuter avant l’âge de 20 ans. Néanmoins, les femmes n’y échappent pas pour autant ; sauf que dans leur cas, la perte de cheveux se manifeste par une chute diffuse des cheveux, qui survient vers la ménopause. Il existe toutefois des cas très rares où cela apparaît dès la puberté.

Faisons donc le point sur la calvitie pour mieux la comprendre.

 

Les causes de la perte de cheveux et la calvitie

causes de la calvitie

D’après les chercheurs, la cause la plus fréquente de la calvitie est d’origine héréditaire, avec 95% chez les hommes et 75% chez les femmes. En effet, la transmission génétique est liée à plusieurs facteurs aléatoires.  Pour cela, la calvitie peut venir aussi bien de la mère que du père. Ainsi, cela peut sauter des générations et réapparaitre au moment où l’on s’y attend le moins. Quand la perte de cheveux est d’origine héréditaire, ni les symptômes ni le stade d’évolution de la maladie ne peuvent être maîtrisés.

À part cela, d’autres causes sont à l’origine de la calvitie. Le stress, certaines infections cutanées, le déséquilibre alimentaire qui peut être remédié par la prise de compléments alimentaires, diverses carences, une maladie du cuir chevelu, etc. Pour déterminer cela, un diagnostic doit être entrepris avant d’effectuer toute forme de traitement pour la calvitie.

Le déclenchement de cette maladie est caractérisé par l’inactivation des cellules-souches contenant des follicules pileux. Cela entraine des pertes importantes sur des zones précises et complètement chauves pour les hommes et pour les femmes, cela se fait de façon plus diffuse. En effet, chez les femmes, leur crâne devient plutôt clairsemé.

 

Comment lutter contre la calvitie ?

prévenir la calvitie

De nos jours, il existe des solutions pour lutter contre la calvitie surtout lorsqu’on reconnait les signes assez tôt, notamment des produits vendus en pharmacie qui préviennent et soignent la chute massive des cheveux. Plusieurs lotions vous sont proposées afin de ne pas perdre vos cheveux. Ces lotions ralentissent le cycle des cheveux et entrainent, de ce fait, le retard ou la régulation de la chute.

Le Minoxidil offre cet effet. Il faut l’appliquer deux fois par jour, à la base du cuir chevelu, sur les parties atteintes. Il y a également la Finestéride. C’est une lotion qui bloque la DHT des follicules pileux. Non seulement elle offre une stabilisation de la chute de vos cheveux, mais aussi, elle favorise la repousse.

Il peut être efficace pour la plupart des sujets concernant la stabilisation de la chute ainsi qu’une repousse possible. Bien entendu, il existe toujours des cas isolés qui ne réagissent pas positivement à ces traitements. De toutes les manières, le plus jeune la calvitie et toutes les formes d’alopécies sont diagnostiquées, le mieux peuvent agir les traitements envisagés.

 

La greffe, l’ultime solution ?

implants

Que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, la calvitie reste un complexe majeur. Certaines personnes assument parfaitement, mais d’autres ont du mal  et optent pour un traitement assez radical et délicat : la greffe de cheveu. En effet, cette dernière est une opération d’ordre chirurgicale qui consiste à effectuer des implants capillaires. Le principe est simple : on plante des cheveux et on attend que ça pousse.

Dans tous les cas, avant de tenter une greffe, vous devez tout d’abord effectuer un bilan. Cela est nécessaire afin de ne pas vous tromper dans les options à choisir. Ces implants capillaires agissant comme des cheveux naturels par la suite, le recours à ce procédé peut en satisfaire plus d’une personne.

En effet, bien que cette greffe puisse être salutaire dans certains cas désespérés, il est préférable de ne l’envisager que s’il n’y a vraiment plus de solution. De nos jours, avec la science à la pointe de sa technologie et même la levure de bière qui semble être une bonne solution, il peut être plus facile de déterminer l’état d’avancement de la calvitie et l’éventualité de repousse des cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *