Calvitie précoce : que faire ?

By | mai 6, 2016

La calvitie ou perte de cheveux est un problème génétique, qui est souvent lié à l’âge d’une personne dans la mesure où les hommes qui vieillissent sont les plus concernés. Cependant, la calvitie précoce est aussi un véritable calvaire pour bon nombre de jeunes hommes et de femmes de nos jours.

Il n’est jamais très rassurant d’avoir une touffe de ses propres cheveux dans sa main après s’être lavé la tête et les remèdes miracles pullulent sur internet et ailleurs. Il est donc utile de savoir reconnaitre s’il s’agit à ce moment d’une calvitie précoce ou bien d’un simple manque de calcium et d’autres nutriments qui peut aussi conduire à une chute importante des cheveux.

 

Qu’est-ce que la calvitie précoce ?

cause de la calvitie

La calvitie précoce qui est aussi connue sous le nom d’alopécie androgénique est une perte de cheveux qui a souvent lieu au début de l’adolescence. Bien que la plupart des jeunes atteints de calvitie précoce expérimentent ce problème vers 15 ou 16 ans pour les femmes, il arrive que cela ne se manifeste que vers les 18 ans. Pour les hommes, le début est assez tardif, car la calvitie n’est souvent visible que vers les 20 ans de la personne atteinte.

Les causes de la calvitie précoce peuvent être nombreuses, mais il y en a certaines qui sont souvent citées comme étant les principales raisons de la perte de cheveux précoce. La première raison est souvent d’ordre hormonal dans la mesure où la dihydrotestostérone qui est une hormone mâle contribue grandement à la perte de cheveux. Dans le même registre hormonal, l’alopécie areata est une hormone immunitaire qui peut conduire à une perte de cheveux et l’apparition de tâches sur le cuir chevelu qui est beaucoup plus visible que la normale à cause de l’absence de cheveux. Dans ce cas, on parle souvent de calvitie héréditaire qui est assez fréquente durant l’adolescence. Il faut aussi noter que suivre un traitement médical peut aussi conduire à une perte de cheveux, mais les cheveux repoussent le plus souvent à la fin du traitement. C’est ce qui peut arriver si vous suivez un traitement avec une forte dose de contraceptifs, de vitamine A ou d’antibiotiques.

Selon les études, le stress peut aussi être une des grandes causes de la calvitie précoce, car il peut entrainer une insuffisance sanguine au niveau du cuir chevelu.

Bien comprendre la calvitie et apprendre à lutter contre elle

Comprendre la calvitie

perte de cheveux

Aussi appelée « Alopécie » dans le jargon médical, la calvitie est caractérisée par la perte de cheveux, totale ou partielle. Dans le même registre, la pelade est aussi une calvitie en plaques qui serait d’origine auto-immune.

Pour comprendre la calvitie, il est d’abord utile de comprendre le cycle de vie d’un cheveu humain. Un cheveu achève son cycle entre 2 et 4 ans et l’homme bénéficie d’environ 25 cycles au cours de toute sa vie.

La première phase qui est « la phase de pousse du cheveu » (phase anagène) constitue la majeure partie du système capillaire humain (environ 85% des cheveux). Dans cette phase, le cheveu se forme à partir du bulbe et est nourri par les vaisseaux sanguins.

La phase de « repos du cheveu » (phase catagène) qui représente une infime partie du système capillaire (environ 1%). C’est dans cette phase que le bulbe rétrécit et le cheveu d’est donc plus alimenté par les vaisseaux sanguins pour se détacher petit à petit du bulbe.

La phase de « chute du cheveu » (phase télogène) qui représente environ 14% de nos cheveux pendant laquelle le cheveu se détache complètement du follicule pileux et un nouveau petit poil prend sa place pour un autre cycle.

La perte de cheveux est donc une phase tout à fait normale, mais il y a des cas où la perte de cheveux est accélérée par différents facteurs.

Lutter contre la calvitie

huile essentiel calvitie

Pour lutter contre la calvitie, il existe différentes méthodes qui peuvent vous aider à regarnir votre système capillaire ou du moins à arrêter la chute des cheveux.

Bien que les traitements à base de Finastéride et de Minoxidilpeuvent grandement contribuer à arrêter la chute des cheveux, il existe aussi des masques faits-maisons qui peuvent être tout aussi efficaces. Cela vous évitera entre autres de choisir la solution-choc des greffes de cheveux entre autres. Par exemple, se procurer de la levure de bière pour avoir de beaux cheveux peut être un travail en amont pour éviter la calvitie précoce.

Si la calvitie commence cependant à être évidente, voici une recette de masque anti chute de cheveux à base d’huiles essentielles. Un masque bio et naturel qui est efficace tout en vous évitant le contact avec des produits chimiques.

  • 12ml d’huile de Chalmoogra
  • 10ml d’huile de Tamanu
  • 12ml d’huile de Nigelle
  • 7ml d’huile de pépin de courge
  • 7ml d’huile de ricin
  • 25 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang
  • 12 gouttes d’huile essentielle de Bay St Thomas
  • 12 gouttes d’huile essentielle de sauge Sclarée
  • 15 gouttes de vitamine E

Il vous suffira de masser votre cuir chevelu avec ce mélange et de le laisser agir toute la nuit. Le matin, utilisez un shampooing doux pour vous laver les cheveux. Répétez l’opération deux à trois fois par semaine jusqu’à ce que vous constatiez de réelles évolutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *